Notre histoire

Le concept de développer l’alfapump® remonte à l’année 2000, un médecin ayant été à l’époque à la recherche d’une meilleure méthode pour prendre en charge ses patients souffrant d’ascites.

Les premiers prototypes ont été fabriqués en 2005, les créateurs démontrant la faisabilité technique de l’approche. Les premiers patients se sont vus implanter le système en 2008, et en 2011, à la suite de la finalisation de l’étude clinique PIONEER, nous avons obtenu le marquage CE pour l’élimination de l’ascite réfractaire due à une cirrhose du foie. La vente de l’alfapump® a été lancée lors de la réunion de l’EASL en 2012, et la même année, l’entreprise a obtenu le marquage CE pour l’élimination de l’ascite maligne.

Depuis, nous n’avons cessé d’investir dans le développement clinique, technique et commercial de l’alfapump®. Cette démarche englobe aussi la finalisation de l’étude de faisabilité MOSAIC IDE en Amérique du Nord, étude réalisée sur des patients souffrant d’ascite hépatique réfractaire ou récurrente et la publication des résultats de l’étude européenne randomisée contrôlée ainsi que des premiers résultats de l’enregistrement de la surveillance post-marketing chez des patients souffrant d’ascite hépatique réfractaire. À la suite de ces études, l’alfapump® a été approuvé par des tiers indépendants en Europe et a été inclus dans les guides de pratique clinique de l’EASL (Association européenne pour l’étude du foie) pour la cirrhose décompensée, dans les directives allemandes pour le traitement des complications de la cirrhose du foie et dans la procédure d’intervention britannique NICE pour le traitement des ascites réfractaires causées par la cirrhose. En janvier 2019, la FDA des États-Unis a attribué à l’alfapump® Breakthrough Device le statut de traitement de l’ascite du foie récurrente ou réfractaire.

En 2017, nous avons mis en œuvre DSR (Direct Sodium Removal), une nouvelle thérapie révolutionnaire en cours de développement, destinée au traitement de la surcharge volumique survenant chez les patients souffrant de défaillances cardiaques, en coopération avec le Dr. Jeffrey Testani, professeur associé auprès de l’Université de Yale. La preuve de concept préclinique et clinique du DSR a été réalisée et les résultats de la première étude chez l’homme ont été sélectionnés pour la présentation de dernière minute du Congrès sur la défaillance cardiaque de 2019.

We would like to use cookies to better understand your use of this website. This enables us to improve your future experience on our website. Detailed information about the use of cookies on this website and how you can manage or withdraw your consent at any time can be found in our
Privacy & Cookie Policy

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close